* *
* *
... JÉSUS T'AIME ...

Fermer Messes et prières

Fermer Jeunes

Fermer Enseignements - Formation

Fermer Partage - Solidarité

Fermer Sacrements

VIVE DIEU !

Fermer Nos Paroisses

Fermer Textes et Prières

Fermer Contact

Fermer Magazine - Souvenirs - Photos

Recherche



Abonnez vous
à la lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 35 membres


Connectés :

( personne )
Textes et Prières - Texte de la feuille paroissiale

FEUILLE PAROISSIALE - NOVEMBRE 2017
 
Chers amis du Groupement paroissial,
 
Nous entrons dans ce mois de novembre avec deux jours très importants : la fête de la Toussaint et la commémoration de nos défunts. Je voudrais souligner en priorité le 1er novembre : TOUSSAINT, tous saints, c'est dire que nous sommes tous appelés à la sainteté. Nos défunts font aussi partie (nous l'espérons !) de cette longue cohorte des saints qui ont marché sur les pas du Christ pendant leur vie terrestre.
 
Ainsi que nous le rappelle St Paul, nous avons été créés pour être saints : dès avant la fondation du monde et avant notre naissance, Dieu nous a voulus, choisis pour devenir saints, pour partager sa Vie. Il s'agit là d'un appel universel à la sainteté. Regardons ce que Dieu a fait pour nous : nous avons été créés, aimés et sauvés par Dieu.
 
De par notre baptême, nous sommes saints, car la Vie de Jésus coule dans nos veines. La sainteté ne s'acquiert pas, elle se reçoit. Il est impossible d'être saint par soi-même. La sainteté, c'est maintenant, elle se choisit, elle ne se subit pas : dire oui à une vie selon Dieu. C'est un chemin qui doit faire émerger l'image du Christ en nous. Il est simplement nécessaire d'écouter Jésus et de le suivre, sans se laisser abattre par les difficultés.
 
Le saint, c'est celui qui traverse la vie dans tout ce qu'elle a de beau et de difficile, sans jamais remettre en cause l'Amour de Dieu et son union au Christ.
 
Je vous invite à méditer soigneusement ces réflexions afin que tous ensemble nous avancions sur le chemin de la sainteté.
 
Père Adrien Diakiodi, curé
 
 
 
NOVEMBRE : TOUS APPELES A LA SAINTETE
 
En ce mois de novembre où nous fêtons la Toussaint en communion avec tous les vivants du Ciel et de la terre, nous vous proposons une réflexion du pape émérite Benoît XVI sur la sainteté chrétienne. Qu’est-ce que la sainteté ? Comment pouvons-nous parcourir la voie de la sainteté, répondre à cet appel ? Puis-je le faire avec mes propres forces ? Qui est appelé à être saint ? La sainteté, la plénitude de la vie chrétienne ne consiste pas à accomplir des entreprises extraordinaires, mais à s’unir au Christ, à vivre ses mystères, à faire nôtres ses attitudes, ses pensées, ses comportements. La mesure de la sainteté est donnée par la stature que le Christ atteint en nous, par la mesure dans laquelle, avec la force de l’Esprit Saint, nous modelons toute notre vie sur la sienne. Saint Augustin disait : "Ma vie sera vivante toute pleine de Toi" (Confessions, 10, 28). Le Concile Vatican II, dans la Constitution sur l’Eglise, parle avec clarté de l’appel universel à la sainteté, en affirmant que personne n’en est exclu : "A travers les formes diverses de vie et les charges différentes, il n’y a qu’une seule sainteté cultivée par tous ceux que conduit l’Esprit de Dieu et qui... marchent à la suite du Christ pauvre, humble et chargé de sa croix, pour mériter de devenir participants de sa gloire" (n. 41). Comment pouvons-nous parcourir la voie de la sainteté, répondre à cet appel ? Puis-je le faire avec mes propres forces ? La réponse est claire : une vie sainte n’est pas principalement le fruit de notre effort, de nos actions, car c’est Dieu, le trois fois Saint (cf. Is 6, 3), qui nous rend saints, c’est l’action de l’Esprit Saint qui nous anime de l’intérieur, c’est la vie même du Christ ressuscité qui nous est communiquée et qui nous transforme..
 
Au cours de l’Année liturgique, l’Église nous invite à faire mémoire d’une foule de saints, c’est-à-dire de ceux qui ont vécu pleinement la charité, qui ont su aimer et suivre le Christ dans leur vie quotidienne. Ils nous disent qu’il est possible pour tous de parcourir cette voie. A toute époque de l’histoire de l’Eglise, à toute latitude de la géographie du monde, les saints appartiennent à tous les âges et à tous les états de vie, ils ont le visage concret de chaque peuple, langue et nation. Et ils sont de types très divers. Dans la communion des saints, canonisés et non canonisés, que l’Eglise vit grâce au Christ dans tous ses membres, nous jouissons de leur présence et de leur compagnie et nous cultivons la ferme espérance de pouvoir imiter leur chemin et partager un jour la même vie bienheureuse, la vie éternelle. N’ayons pas peur de tendre vers le haut, vers les sommets de Dieu ; n’ayons pas peur que Dieu nous demande trop, mais laissons-nous guider dans chacune de nos actions quotidiennes par sa Parole, même si nous nous sentons pauvres, inadéquats, pécheurs : c’est Lui qui nous transformera selon son amour. (Benoît XVI, Extraits de l'Audience générale, « La sainteté», Place Saint-Pierre, 13 avril 2011)

Date de création : 20/70/0509 : :
Dernière modification : 05/11/2017 : 11:56
Catégorie : Textes et Prières
Page lue 2582 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^