* *
* *
... JÉSUS T'AIME ...

Fermer Messes et prières

Fermer Jeunes

Fermer Enseignements - Formation

Fermer Partage - Solidarité

Fermer Sacrements

VIVE DIEU !

Fermer Nos Paroisses

Fermer Textes et Prières

Fermer Contact

Fermer Magazine - Souvenirs - Photos

Recherche



Abonnez vous
à la lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha
Recopier le code :
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 35 membres


Connectés :

( personne )
Textes et Prières - Texte de la feuille paroissiale

FEUILLE PAROISSIALE - SEPTEMBRE 2017
 
Une rentrée pas comme les autres!
 
Chers amis du Groupement paroissial,
La disparition du christianisme de l’Europe occidentale est une possibilité sérieusement envisagée par les spécialistes des religions. Dans le passé, ce phénomène a été observé dans l’actuelle Turquie et l’actuelle Afrique du Nord, depuis l’Egypte jusqu’au Maroc. La cause est bien connue: les conquérants de l’islam avaient tout saccagé et remplacé les différents diocèses par des califats. Nous citons le diocèse d’Hippone où brilla Saint Augustin.
Dans ce mot de septembre 2017, je considère le cas exceptionnel de la Fille aînée de l’Eglise. Avant même la Révolution française, cette belle Fille portait déjà sa maladie, contractée par le manque d’hygiène de vie que propose l’Evangile: se convertir quotidiennement, faire baptiser ses enfants et les éduquer chrétiennement, participer à l’eucharistie dominicale et communier au Corps du Christ, venir en aide aux pauvres, visiter les malades, etc. Cette maladie s’est aggravée. Aujourd’hui, l’Eglise de France est entrée dans un coma profond. Situation plus grave, contrairement à la Turquie et à l’Afrique du Nord: le mal dont souffre l’Eglise en Occident a une cause intérieure plus difficile à éradiquer (Je suis croyant, mais pas pratiquant, etc.).
C’est dans ce contexte que notre Evêque, Mgr Pascal Roland, nous envoie tous, prêtres et fidèles laïcs, pour réanimer l’Eglise du Pays de Gex, pour l’aider à s’asseoir et pour lui réapprendre à marcher convenablement. Je vous communique ici ma position, ainsi que je l'ai donnée à mes confrères, lors de la réunion du doyenné, le 4 mai dernier, à Farges:«Il faut que nous fassions un examen approfondi de ce qui déchristianise la France. Il n’y a pas de méthode miracle. Mais il y a des critères objectifs qui nous permettent de voir ce qui se passe». Rien ne sert de chercher des boucs-émissaires (mauvais prêtres, etc.) dans la débâcle de notre Eglise de France. Travaillons, main dans la main avec Marie, notre Mère, qui ne cesse de nous parler à travers ses apparitions !
 
Père Adrien Diakiodi, curé
 
---------------------------------------------------------
 
Prière pour la rentrée
 
Puisque les vacances touchent à leur fin, et que la rentrée scolaire pointe le bout de son nez, pourquoi ne pas prier en portant un autre regard sur la façon dont nous gérons notre temps ?
Ecrites à des siècles d'écart, ces deux prières reprennent les mêmes intentions... Nous pouvons les faire nôtres :
«Prier avec mes mains
Apprends-moi, Seigneur, à bien user du temps que tu me donnes pour travailler,
A bien l'employer sans rien en perdre.
Apprends-moi à unir la hâte et la lenteur, la sérénité et la ferveur, le zèle et la paix.
Aide-moi au démarrage de l'ouvrage, là où je suis le plus faible.
Aide-moi au cœur du labeur à tenir serré le fil de l'attention.
Et surtout comble toi-même les vides de mon œuvre.

Seigneur, dans tout le labeur de mes mains, laisse une grâce de toi pour parler aux autres et un défaut de moi pour me parler à moi-même.
Garde en moi l'espérance de la perfection, sans quoi je perdrais cœur.
Garde-moi dans l'impuissance de la perfection, sans quoi je me perdrais d'orgueil.

Seigneur, enseigne-moi à prier avec mes mains, mes bras et toutes mes forces.
Rappelle-moi que l'ouvrage de mes mains t'appartient et qu'il m'appartient de te le rendre en le donnant».
D'après un manuscrit monastique du Moyen Âge.
 
Gérer son temps
«Mon Dieu,
Apprends-moi à bien user du temps que tu me donnes et à le bien employer sans en rien perdre.
Apprends-moi à prévoir sans me tourmenter.
Apprends-moi à tirer profit des erreurs passées sans me laisser aller au scrupule.
Apprends-moi à imaginer l'avenir en sachant qu'il ne sera pas comme je l'imagine.
Apprends-moi à pleurer mes fautes sans tomber dans l'inquiétude.
Apprends-moi à agir sans me presser et à me hâter sans précipitation.
Apprends-moi à unir la sérénité à la ferveur, le zèle à la paix.
Aide-moi quand je commence parce que c'est alors que je suis faible.
Veille sur mon attention quand je travaille.
Et surtout comble toi-même les vides de mes œuvres».
Jean GUITTON (1901-1999).

Date de création : 20/70/0509 : :
Dernière modification : 17/09/2017 : 16:46
Catégorie : Textes et Prières
Page lue 2539 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^